Digitall Conseil vous propose le contenu suivant:

Transformation
digitale des banques

La banque est l’un des secteurs les plus touchés par la transformation digitale des entreprises. C’est un sujet largement évoqué dans les médias puisqu’il fait directement face aux nouveaux usages de ses clients et aux nouvelles attentes du marché. Mais concrètement, la transformation digitale des banques, qu’est-ce que c’est ? De quoi se compose-t-elle ? Quels sont les exemples concrets ? Par qui les banques sont-elles concurrencées ?

Qui est DIGITALL Conseil ?

Cabinet conseil indépendant expert en transformation digitale, nous intervenons sur des missions de conseil et de pilotage sur toute la France. Proximité, collaboration, innovation et excellence opérationnelle : voici ce qui nous anime au quotidien pour assurer votre réussite.

Sandrine Hirigoyen
Fondatrice

La transformation digitale des banques : concrètement qu’est-ce que c’est ?

La transformation digitale des banques est caractérisée par plusieurs domaines d’interventions. Ceux-ci répondent à un enjeu principal :

Adopter une démarche User Centric : la concurrence des banques en ligne a obligé les grandes banques traditionnelles à repenser totalement l’expérience client à travers une stratégie omnicanal alliant à la fois réel et digital.

Pour cela, une banque traditionnelle doit travailler en priorité sur :

  • L’amélioration des processus : l’enjeu majeur pour les banques aujourd’hui (mais pas seulement) est de répondre aux besoins d’instantanéité et de rapidité des clients. La simplification des processus (Inscription, traitement des demandes…) qui passe la plupart du temps par de l’automatisation devient donc indispensable.
  • L’évolution du business model : la disruption du marché liée à l’arrivée de nouveaux acteurs (fintechs…) et la baisse de rentabilité de leur coeur de marché oblige les banques à repenser leur modèle pour faire face à cette concurrence. Elles se tournent maintenant davantage sur les services associés à leurs produits.
  • Le changement organisationnel : qui dit transformation digitale, dit organisation de l’entreprise. Pour cela les banques mettent de plus en plus en place un système de gouvernance digitale avec pour objectif principal l’acculturation des collaborateurs et l’innovation.
metier_section_BG

exemples de transformation digitale des banques

Le groupe BPCE : la transformation par les projets

Depuis la nomination de Yves Tyrode (ex directeur du numérique de la SNCF) en tant que Chief Digital Officer du Groupe BPCE, les projets digitaux ont pris une place importante avec une intention d’investissement à hauteur de 750 millions d’€ d’ici 2020.
Pour cela, le groupe souhaite développer de nouveaux outils qui permettront aux clients de souscrire eux-mêmes aux produits bancaires proposés et simplifieront toute démarche de demande de crédits. Le groupe estime que 40 % de ses ventes seront faites à 100 % par le digital d’ici 2020.

BNP Paribas : la transformation par l’évolution de l’existant

Le groupe BNP Paribas distingue deux priorités pour cette transformation digitale : l’IT et les ressources humaines. L’IT est une des principales problématiques puisqu’il faut pouvoir passer d’une structure ultra hermétique à une structure mobile sans pour autant perdre en niveau de sécurité. Les ressources humaines sont donc sollicitées à la fois sur le recrutement pour enclencher cette transformation mais aussi sur l’acculturation pour accompagner efficacement ce changement.
Ces banques réalisent ces actions avec un objectif précis : l’optimisation du parcours client.

Nous décryptons pour vous la transformation digitale

Recevez, au maximum 1 fois par mois, les décryptages de l'équipe DIGITALL Conseil sur la transformation digitale des entreprises, et les actualités du cabinet.

Je suis informé(e) que je peux facilement et à tout moment modifier mes préférences d’abonnement.

bg3-1

L’essor d’un concept : la Fintech

Quand on parle d’entreprises qui ont totalement disrupté leurs secteurs d’activités, nous pensons forcément à Uber, AirBnb, Amazon, Booking, etc. Il faut savoir que le secteur bancaire n’est pas épargné. En premier plan, nous pouvons évoquer Paypal pour le paiement en ligne.

Selon Bolden (plateforme de financement participatif dédiée aux TPE/PME), l’expression FinTech combine les termes « finance » et « technologie » : elle désigne une start-up innovante qui utilise la technologie pour repenser les services financiers et bancaires.

Il faut savoir que maintenant, il existe une multitude de StartUp caractérisée comme Fintech qui se place en concurrence directe ou indirecte avec les banques : crédit, transfert d’argent, investissement et gestion de patrimoine, etc. qui utilisent les nouvelles technologies pour développer des plateformes de crowdfunding, des robo-advisors…

Pour faire face à cet assaut, la transformation digitale des banques est indispensable. Elles ont notamment créé (ou racheté) leur propre banque en ligne (Boursorama, ING Direct, …)

Exemples de Fintech

Lendix : plateforme de financement participatif dédiée aux PME. Elle offre une alternative aux entreprises concernant la réalisation et le financement de leur projet en proposant directement aux particuliers de les financer. Cela permet aux entreprises de se développer sans faire appel aux banques et aux particuliers de diversifier leur épargne.

Lydia : une application pour smartphone qui permet aux utilisateurs de réaliser des paiements en ligne. Elle a fait son succès grâce à son système d’envoi et de réception d’argent de manière gratuite uniquement via l’application.

Linxo : application à la fois disponible sur web et smartphone permettant de gagner du temps dans la gestion des comptes bancaires, des budgets et de l’épargne. Après avoir synchronisé ses comptes, l’application présente rapidement l’état des comptes, catégorise automatiquement l’ensemble des paiements réalisés et présente des graphiques ludiques pour comprendre et évaluer facilement le mouvement de ses comptes. Cette application caractérise pleinement l’Open Banking

L’Open Banking : qu’est ce que c’est ?

Les banques doivent progressivement ouvrir leur système d’information aux plateformes externes suite à une nouvelle directive européenne relative au paiement (DSP2). Les banques vont donc passer dans l’ère de l’Open Banking par l’intermédiaire d’API leur permettant de maîtriser ce changement.

L’enjeu pour ces acteurs traditionnels va donc se porter avant tout sur un renforcement de la sécurité et sur leur compétitivité face au développement rapide des fintechs.

Découvrez les projets de nos clients

Droit du Sport, Football Legal
Structuration de la stratégie marketing et digitale
En savoir plus >
Le Campement Darwin
Formation aux réseaux sociaux, diagnostic marketing
En savoir plus >
Cbo territoria
Mise en place d'une plateforme marketing digital
En savoir plus >

Sur le même sujet

Histoire de la transformation digitale


Même si le terme de transformation digitale appliqué...

En savoir

Exemples de transformation digitale


La transformation digitale, un terme assez vague qu’il....

En savoir

Définition de la digitalisation


Terme assez ancien lié à la numérisation, désigne maintenant...

En savoir

Transformation digitale de l’industrie


L’industrie 4.0 désigne la transformation digitale...

En savoir