La définition de la digitalisation : terme assez ancien lié à la numérisation, désigne maintenant un phénomène lié aux nouveaux usages des consommateurs et aux nouveaux objets qui impactent directement les modèles d’entreprises et d’organisations actuels.  On l’associe de plus en plus à la définition de la transformation digitale et ce terme est de plus en plus utilisé dans le cadre de la transformation digitale des entreprises.

Digitalisation ou transformation digitale ?

Une grande question se pose généralement dans le milieu digital : doit-on utiliser le terme digitalisation ou le terme transformation digitale.

Pour prendre un peu de hauteur et afin d’évaluer la popularité de ces deux différentes expressions, direction Google Trends pour voir que l’expression « digitalisation » est globalement la plus utilisée en comparaison de l’expression « transformation digitale » bien que cette dernière gagne du terrain depuis peu. La problématique est maintenant de savoir si elles veulent dire exactement la même chose ?

Quels sont les piliers de la digitalisation ?

On distingue cinq piliers forts qui permettent d’amener plus de précisions sur la définition de la digitalisation spécifique aux entreprises :

  • La mobilité avec un continuum dans la connexion 
  • L’abolition des barrières spatiales et temporelles au travers du temps réel
  • L’internet des objets qui digitalisent les objets physiques de notre quotidien (véhicules, électroménager…) 
  • Le big data, lié à l’exploitation des données
  • Le côté universel d’internet
Vous voulez tenir au courant des évolutions de la transformation digitale ? 1 article par mois, pas de spam promis

La digitalisation des entreprises

Même si tous les aspects de la société humaine sont concernés, cette expression est fréquemment utilisée dans le cas de la transformation digitale des entreprises.

En effet, ces nouvelles technologies bouleversent les modèles économiques et permettent à de nouveaux acteurs d’émerger et de menacer bon nombre d’entreprises traditionnelles qui se doivent d’évoluer et pour certaines se réinventer au risque de disparaitre à plus ou moins long terme.

Un des exemples les plus connus de la digitalisation est la disruption du marché des taxis et VTC par la société américaine Uber, ce qui a même donné, l’expression « uberisation », un des buzzwords de l’année 2016.

Vous réfléchissez à la transformation digitale de votre organisation ?
Et si nous en discutions ?