Définition de la transformation digitale

transformation_digitale_assurance

La transformation digitale, considérée comme un des aspects de la digitalisation est un des buzzwords de ces dernières années, notamment dans le monde des entreprises. Quelle la définition de la transformation digitale et que met-on derrière cette expression ?
Selon Wikipedia, La transformation digitale désigne les changements associés à l’intégration de la technologie digitale dans tous les aspects de la société humaine. Mais si nous allons dans le détail, que retient-on de cette expression tendance ?

Quelle est la définition plus générale de la digitalisation ? Quelle est l’histoire de la transformation digitale ? Des exemples d’entreprises ayant mis en place une transformation digitale ? Toutes les réponses à ces questions :

Définition de la digitalisation

La digitalisation est souvent considérée comme le synonyme de la transformation digitale. Le terme « digitalisation » est par ailleurs plus utilisé et fait aussi partie des buzzword de ces dernières années. Peu de distinctions sont faites avec la définition de la transformation digitale.

Quelle est la définition de la digitalisation ? Elle désigne les changements liés à l’intégration de la technologie digitale dans la société humaine et se base sur plusieurs grands piliers : la mobilité, le temps réel, l’internet des objets, le big data et l’universalité d’internet.

Même si la digitalisation concerne tous les aspects de la société, l’expression est de plus en plus employée pour la transformation digitale des entreprises qui doivent se repositionner sur leur marché afin de répondre aux nouveaux usages induits par le digital, et revoir leur organisation et leur gouvernance en mettant le client au centre de leur chaîne de valeurs.

Les chaînes de valeurs se reconfigurent, beaucoup de marchés assistent à une désinterdémdiation de la distribution physique (Uber, AirbnB, Boursorama, BlaBlacar…) au profit d’une intermédiation digitale rendue possible grâce aux plateformes :  marketplace, agrégateurs, ventes privées…

De nouveaux Business models émergent passant de la propriété à l’usage, le modèle « Product as a service » crée de nouvelles industries portées par la dématérialisation des produits (films, livres, musique….), la valorisation de la location et du recyclage plutôt que la possession, et l’economie collaborative organisée en réseaux.

La transformation numérique a bouleversé les chaînes de valeurs de nos entreprises en hissant le CLIENT au centre de leur proposition de valeur. La données client est devenue le GRAAL ; soit en jouant le rôle d’indicateur de pilotage (tout est mesurable dans les usages digitaux), soit en constituant des communautés engagées, influentes et influenceuses.

Nous décryptons pour vous la transformation digitale

Recevez, au maximum 1 fois par mois, les décryptages de l'équipe DIGITALL Conseil sur la transformation digitale des entreprises, et les actualités du cabinet.

Je suis informé(e) que je peux facilement et à tout moment modifier mes préférences d’abonnement.

Histoire de la transformation digitale

Le terme transformation digitale est utilisé depuis seulement quelques années comparé au terme digitalisation qui lui à déjà un historique assez large.

En effet, ce terme est utilisé en France et est devenu populaire uniquement au début de l’année 2014. Bien que l’histoire de la digitalisation soit plus ancienne, l’histoire de la transformation digitale commence vraiment avec l’avénement des plateformes et des réseaux sociaux qui viennent bouleverser notre façon de partager l’information et de consommer.

Le professeur et académicien français Michel Serres évoque même la digitalisation comme « la troisième révolution anthropologique majeure », preuve de son importance sur la société actuelle. En 2019, on comptabilise 40 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux, et 72% des achats sont précédés d’une recherche internet. La majorité des acteurs qui ont crée ces nouveaux usages (Amazon, Airbnb, Uber, Whatsapp, Instagram, Spotify..) n’existaient pas en 2006….

Le tournant numérique auquel nous assistons est global et universel :

  • Il est technologique : nouveaux outils, innovations, nouvelles données
  • Il est économique : nouveaux Business modeles, nouvelles organisations, nouveaux besoins
  • Il est sociétal : nouveaux usages, nouveaux modes de communication
  • Il est anthropologique : nouvelles perceptions, nouvelles capacités à prendre des risques, nouveaux engagements

Quand on parle de transformation digitale, de quelle transformation parle-t-on ? Comment définir ce nouveau paradigme ?

Il s’agit d’un monde interconnecté où tout le monde et toutes les choses sont interdépendantes. C’est un monde transparent où tout se sait, se compare et se juge. C’est un monde ouvert, où la propriété intellectuelle est challengée, voire remise en cause, au profit de l’innovation ouverte (open source). C’est un monde exigeant où chacun souhaite prendre part et émerger au sein d’une quantité incommensurable d’informations. C’est un monde de tribus où le mimetisme et le collaboratif fédèrent des communautés, et c’est un monde défis permanents où le sentiment de pouvoir tout réinventer est omniprésent « fake it until you make it! »

 

Exemples de transformation digitale (ou numérique)

La définition de la transformation digitale passe aussi par ses exemples ! Au-delà de l’exemple d’Uber, sur lequel il n’est pas nécessaire de revenir, voici d’autres exemples de transformation digitale :

  • La Société Générale qui dès 2013 a compris l’importance de la transformation digitale a défini ses priorités et mis en place trois grands chantiers :
    • Imaginer la banque de demain avec une démarche de co-création en impliquant les collaborateurs via leur réseau social d’entreprise,
    • Mise en place d’outils bureautiques pour les salariés (programme Digital for All),
    • RH : attractivité pour le recrutement, environnement de travail, formation des collaborateurs
  • La transformation digitale de Starbucks s’est appuyée sur 3 piliers :
    • Créer de l’engagement utilisateur
    • Offrir une expérience physique et digitale
    • Mettre le digital au coeur de son dispositif
  • Air France a basé sa transformation numérique sur 3 leviers :
    • La centralisation
    • La culture d’entreprise
    • L’innovation

Tous les secteurs ont été, sont ou seront confrontés à la transformation digitale qui est en marche, et le point commun de toutes les entreprises qui ont disparues aujourd’hui est qu’elles étaient dans le déni ou ne se sentaient pas concernées ! Et l’histoire nous éclaire aujourd’hui sur les 5 forces disruptives d’un marché. Il s’agit de la legislation (ouverture des réglementations), des nouveaux usages, de l’innovation technologique bien sûr, mais aussi du boom de la collecte des données, et des nouveaux business modèles. Et l’une de ces cinq forces peur suffire à « disrupter » un marché !

Pour une entreprise, réussir sa transformation digitale est un défi de taille et les obstacles sont nombreux :

  • Etre capable de modifier son organisation en passant du vertical à l’horizontal et en créant ce qu’on appelle une organisation « Client centric »,
  • Changer de « mindset » en matière d’investissement en acceptant le « Test and learn » qui nécessite un investissement sur le long terme et une projection budgétaire non maîtrisée à l’avance,
  • Penser un dispositif digital transversal à l’entreprise en déployant non pas uniquement un site internet (une des briques du dispositif) mais de vraies plateformes digitales où l’ensemble des briques sont interconnectées en temps réel pour offrir un continuum de l’expérience utilisateur, seul gage d’une experience utilisateur réussie,
  • Gouverner par les données en lieu et place d’organisations hiérarchiques,
  • Créer des solutions digitales sociales, mobile first, et évolutives en permanence,
  • Réinventer la relation client jusqu’à l’hyperpersonnalisation de l’offre, étape ultime de la relation client.

 

Mais le plus grand frein et le plus grand moteur de la transformation digitale, c’est l’humain ! Après le déni et l’attentisme, vient le temps de passer à l’action, alors si vous aussi vous souhaitez réussir votre transformation digitale on partage avec vous les 6 grandes règles à respecter pour changer de paradigme :

  1. Prendre conscience et commencer à expérimenter
  2. Structurer ses processus selon l’angle de vue des utilisateurs (clients ou collaborateurs)
  3. Fixer le cap de sa strategie de transformation digitale et s’y investir pleinement
  4. Piloter la transformation digitale de façon transversale (fin des silos)
  5. Déployer et embarquer toute l’entreprise
  6. Innover sans cesse et s’adapter perpétuellement au marché

Vous avez un projet ?

Décrivez-nous votre besoin, nous reviendrons rapidement vers vous.





Je souhaite recevoir (maximum 1 fois par mois) les décryptages de l'équipe DIGITALL Conseil sur la transformation digitale des entreprises et les actualités du cabinet, je suis informé(e) que je peux facilement et à tout moment modifier mes préférences d’abonnement.

Vous pouvez vous désabonner de ces communications à tout moment. Consultez notre politique de confidentialité pour en savoir plus. En cliquant sur « Envoyer » vous autorisez l’entreprise DIGITALL Conseil à stocker et à traiter les données personnelles soumises ci-dessus.