Retour aux articles
Transformation digitale

Marketing digital : les grands enjeux pour 2015

23 janvier 2015

Les règles du marketing évoluent régulièrement, et en matière de digital elles sont bouleversées en permanence notamment par la rapidité des innovations technologiques.
Il devient alors primordial de déterminer les axes majeurs qui permettront aux entreprises de faire mieux à moindre coût, mais aussi plus vite, au risque d’arriver après la bataille. Comme chaque année, après l’étape du bilan de fin d’année arrive celle des tendances de l’année à venir.

Pour 2015, les principaux enjeux des entreprises en matière de marketing digital se dessinent déjà :

Après le big data, la visualisation de données

On produira 30 fois plus de données en 2020 qu’en 2010*.
Ce chiffre qui évolue de manière exponentielle avec la multiplicité des canaux de communication a de quoi donner le vertige aux marques.
Si ces données sont un bien précieux pour les marketeurs, encore faut-il être capable de les collecter de manière pertinente et plus encore de les analyser, traiter et utiliser de manière efficace !

Mettre la donnée au cœur de la stratégie permet aussi de supprimer les silos qui perdurent, même en digital où chaque canal a encore bien souvent son application métier propre et ses méthodes d’analyse spécifiques, décorrélées des autres sources.
Adopter une véritable logique de centralisation et rapporter la donnée à l’individu devient donc une nécessité absolue. L’enjeu aujourd’hui des entreprises n’est plus de comprendre que la donnée est importante mais bien de se donner les moyens de l’organiser, la suivre, l’exploiter, et donc de la visualiser clairement et simplement.
Beaucoup d’acteurs l’ont compris et se positionnent déjà sur ce marché en apportant des solutions de plus en plus simples à implémenter et répondant aux attentes des entreprises de toutes tailles. Après le Big Data arrive désormais la data visualisation. La visualisation de données permet de donner accès à tous les métiers de l’entreprise (finances, commercial, marketing…etc ) des reporting d’activité à la fois simples (à mettre en œuvre) et intelligents (interactifs, intégrés et multidimensionnels).

Nous décryptons pour vous la transformation digitale

Recevez les nouveautés et tendances de la transformation digitale des entreprises et nos actualités.

Je suis informé(e) que je peux facilement et à tout moment modifier mes préférences d’abonnement.

Instantanéité et hyperpersonnalisation

La collecte et l’analyse des données optimisent la connaissance client, cette connaissance offre aux entreprises la possibilité d’améliorer satisfaction et fidélisation clients.
L’enjeu ici est bien de proposer une expérience hyperpersonnalisée à chaque client, les consommateurs étant de moins en moins sensibles aux discours standardisés.

Découvrez sur un de nos articles les solutions pour transformer l’expérience client.

En terme d’approche publicitaire le couple donnée/innovation technologique est à la base des solutions de programmatique et Dynamic Communication Optimization (DCO) : appliquées au display avec le RTB par exemple mais aussi à l’email marketing avec la capacité d’actualiser certaines variables en temps réel, au moment de l’ouverture et non plus de l’envoi (très pertinent lorsque la variable est une donnée de disponibilité produit ou de prix lorsque celui-ci est dynamique, pour le voyage par exemple).

En ecommerce, le graal sera d’imaginer des sites intelligents qui sauront instantanément proposer une navigation et une communication différentes selon le profil du visiteur.
Les données capturées en temps réel (navigation, clics, commandes, abandon de panier…etc) offrent cette opportunité et l’innovation technologique permet aujourd’hui de se doter de ces outils de personnalisation en temps réel où chaque internaute se voit adresser un contenu et des offres qui correspondent à ses attentes.

Mobile first et continuum de l’expérience client

Avec l’explosion de l’équipement en smartphone et l’émergence des objets connectés, les marques n’ont plus d’autre choix que penser mobile first.
Ces nouveaux usages, induits par la mobilité, impactent la façon de repenser la relation client : il ne s’agit pas uniquement de proposer un site ou une application mobile (souvent des versions dégradées du site web), mais bien de penser expérience utilisateurs (UX) et services à forte valeur ajoutée.

L’internet mobile a dépassé l’internet fixe depuis un an déjà aux USA et les internautes sont parfois même connectés simultanément à ordinateur et/ou tablette et/ou mobile, la logique omnicanale n’a donc jamais été aussi évidente.
La France compte plus de 30 millions de mobinautes et les marques ne peuvent plus s’exonérer de proposer à leurs clients une expérience sans couture, dans la continuité d’un canal à l’autre. L’enjeu aujourd’hui est de considérer la relation client comme un continuum d’interactions on et off line, un parcours clients multi devices où chaque interaction doit être pensée comme la suite logique d’une interaction précédente. Initier un premier contact client grâce au mobile, le « mobile first », ne suffira bientôt plus, les marques devront savoir accompagner et guider leurs clients tout au long de leur relation en « switchant » de device, canal ou support en fonction des types d’interactions, et de l’intimité de la relation commerciale.

Intégrer le continuum dans l’expérience client permettra aux entreprises qui le comprendront de proposer une relation client sûrement aussi décisive que la qualité de leurs produits dans l’acte d’achat. Un client devra pouvoir ajouter un produit dans son panier sur tablette, valider sa commande sur ordinateur et recevoir un sms lui indiquant qu’il peut récupérer son colis en magasin.

Et vous, par quoi allez-vous commencer ?

Sandrine Hirigoyen
Fondatrice du cabinet DIGITALL Conseil, Sandrine construit et dirige des stratégies digitales depuis plus de 20 ans au sein d’environnement très concurrentiels (Telco, Immobilier, Grande distribution, etc.). Intervenante et coach auprès de Direction Générale sur la question de la transformation digitale, elle dirige le cursus de formation « Transformation digitale » au sein de DIGITALL Conseil.
Sources de l'article
  • Étude IDC-EMC « Extracting value from chaos » citée par Delphine Cuny sous le titre « « Big data » : la nouvelle révolution », Virginia Rometty, La tribune, no 42, 29 mars au 4 avril 2013, p. 4
  • Quelles sont les principales priorités du marketing digital 2015, Cédric Déniaud
  • Les enjeux du Big Data dans la connaissance client en 2015, Didier Gaultier

Tous les articles de décryptage

  • Tous les articles
  • Transformation digitale
  • Relation client
  • Réseaux sociaux
  • Actualités DIGITALL
Charger plus d'articles